Les Assises de l'imposture

35.50

D’où viennent les étranges dessins rassemblés dans ce non moins étrange ouvrage ? Certains prétendent qu’ils auraient été dessinés par une dénomée Prody Pierce à partir de carnets de notes et d’esquisses trouvés dans une mystérieuse malle. D’autres supposent qu’il s’agirait d’une rocambolesque histoire de plagiat entre deux artistes rivaux. Une autre rumeur affirme quant à elle que ces représentations serviraient simplement de support d’interprétation à l’usage de psychologues déjantés...

À l’instar d’un trésor antique exhumé sur le site archéologique d’une civilisation disparue, cette série d’illustrations conserve tout ses secrets. Plus personne ne parle désormais l’énigmatique langage qui se déploie au fil des pages. Les individus préservent leur anonymat, les scènes leur impénétrabilité. De l’ensemble naît un monde flottant, une ambiance feutrée au goût d’entre-deux qui n’aurait rien à envier
aux tableaux de Magritte ou aux dessins de Topor et de Bill Plympton. Dans ce microcosme vaporeux où les corps se déforment et se mystifient, il faut accepter d’abandonner son bon sens pour savourer l’imposture.

• Rita Mercedes
• Collection Blaise
• 120 pages en noir et rouge
• 26,3 x 23,6 cm
• Couverture cartonnée avec dois toilé

  • 39 available 78%