Akumakun

18.50

Créé en 1963, Akuma-kun (ou Akumakun, littéralement l’enfant-démon) est le troisième personnage mythique imaginé par Shigeru Mizuki au début de sa carrière, après Kitaro le repoussant (1960) et Mon ami le Kappa (1961) (tous deux traduits chez Cornélius). Ces trois séries connaîtront plusieurs déclinaisons sous forme de manga et d’anime, marquant l’esprit de plusieurs générations d’enfants japonais.

Comme ses deux collègues (qui font ici une brève apparition), le jeune Yamada est un écolier confronté à des créatures surnaturelles. Mais à la différence du paisible Sanpei et de l’intrépide Kitaro, il porte sur ses épaules le destin de sa lignée, qui voit naître tous les dix mille ans un enfant prodigieux nommé Akuma-kun. Son rôle ? Invoquer le diable et en faire son obligé afin d’instaurer le paradis sur la Terre.

Cette vaste mission, on le comprend, n’est pas à la portée du premier venu. Mais elle prend des dimensions titanesques lorsque l’on découvre que le diable est avare avant d’être maléfique et que l’humanité ne semble pas pressée de connaître l’ère de béatitude promise par l’enfant-prophète. Détourné de son sacerdoce par ses camarades et condamné à marchander chaque intervention du diable, Akuma-kun est un saint parmi les saboteurs.

• Shigeru Mizuki
• Collection Paul
• 256 pages en noir (dont 16 pages en couleur)
• 15 x 21 cm
• Couverture souple avec rabats

  • 44 available 88%